Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Test d'Orientation

Quel métier est fait pour vous ?"

>>>Passer le test

 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière
 
     

 

 
     
 
Les stages en France
 
     
 

Les formalités :

Il faut tout d'abord faire une distinction entre les stages obligatoires et les stages à l'initiative de l'étudiant :

Un stage est dit obligatoire lorsqu'il est nécessaire pour valider une formation ou un diplôme. Dans ce cas, l'étudiant effectuera un stage conventionné c'est à dire qu'une convention de stage sera signée. Le stage est alors soumis à un régime juridique et fiscal particulier.

Les stages non obligatoires peuvent être effectués dans le cadre d'une formation mais ils n'ont pas de rôle dans l'obtention du diplôme. L'étudiant peut faire la demande d'une convention auprès du service des stages de son école ou de l'université.

Les entreprises refusent souvent les stagiaires lorsque aucune convention n'est possible (étudiant non conventionné ou stagiaire autodidacte). Généralement, il vous faudra signer un contrat à durée déterminée.


La convention de stage :

La convention de stage est un accord tripartite, signé par l'entreprise, l'établissement de formation et l'étudiant. Ses fonctions sont multiples :

Elle donne un cadre juridique à la présence du stagiaire dans l'entreprise : celui-ci doit être considéré comme un élève dépendant de son établissement de formation d'origine et non comme un apprenti ou un salarié.
Elle permet au stagiaire d'être couvert en cas d'accident.
La convention précise également quels seront le programme et les obligations que chacune des trois parties devra remplir durant le stage.

Pour les stages obligatoires, une convention est automatiquement délivrée par l'établissement scolaire. Dans le cas de stage non obligatoire, l'étudiant peut tout de même en faire la demande. Attention, suivant l'université dans laquelle vous êtes, on peut vous refuser cette convention.


La couverture sociale :


Pendant le stage, l'étudiant reste affilié au régime de la sécurité sociale auquel il a souscrit lors de son inscription à l'université ou à l'école. Le stagiaire est également couvert contre les accidents du travail (trajets effectués pour se rendre dans l'entreprise, accidents sur le lieu du stage …).

Cependant, il est tenu de prendre une assurance responsabilité civile pour le cas où il serait reconnu responsable d'un accident à l'égard d'un tiers.

Petit conseil
Si vous vous rendez sur votre lieu de stage avec votre véhicule personnel, n'oubliez pas d'en informer votre assureur : cela n'augmentera pas votre prime mais évitera d'éventuels litiges en cas d'accident.



La rémunération :

Il n'existe aucune obligation légale : l'entreprise n'est pas tenue de vous verser des indemnités.
Dans la pratique, chaque entreprise a ses usages : certaines prévoient une rémunération en fonction du niveau d'études, d'autres versent une prime de fin de stage, les grands groupes ont quelquefois des grilles de rémunérations pour leurs stagiaires mais bien souvent, vous ne recevrez aucune indemnité.
Si vous avez la chance d'obtenir une gratification, ne vous attendez pas à des cent et des milles car au-dessus de 30% du SMIC (environ 1900F), les entreprises sont tenues de payer des charges sociales.

Régime fiscal
Les indemnités de stage que l'entreprise vous verse doivent être déclarées soit par vous, soit par vos parents si vous êtes encore rattaché à leur déclaration. Cependant, elles sont exonérées d'impôts si le stage rempli trois conditions :
- Il est inscrit dans le cursus
- Il est obligatoire
- Sa durée est inférieure à 3 mois



L'interruption du stage :

La convention fait office de contrat. Un étudiant ne peut donc en aucun cas prendre l'initiative de le rompre. En cas de problème avec l'entreprise (stage " café-photocopies ", mission non conforme à celle prévue au départ…), essayez au préalable d'en parler avec votre maître de stage dans l'entreprise. Si le problème ne se règle pas, prenez contact avec votre établissement. Lui seul peut mettre fin à votre relation avec l'entreprise si aucune solution n'est trouvée.

Dites-vous bien que l'entreprise peut également mettre un terme au stage si vous ne respectez pas certains détails élémentaires : le règlement intérieur, les consignes, la sécurité, les horaires de travail, et même, dans certains cas, la tenue vestimentaire.

Où chercher ?


 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page