Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
L’Espagne Étranger
 
     
 

L’Espagne en quelques mots
Le marché du travail espagnol et recherche d’emploi
Les formalités administratives
Comment est constituée l’AIESEC ?
Les règles européennes
Compléments d'informations et liens utiles

 
     
 

¿ Quiere usted trabajar en España ? Vamos !!


L’Espagne en quelques mots

Voici une petite visite guidée de l’Espagne afin de nous plonger dans l’ambiance…

Langue(s) pratiquée(s) : Le Castillan (celui que nous apprenons au collège) est utilisé dans tout le pays, mais il y a également le basque, le catalan, le galicien, le valencien et le majorquin (pour les îles des Baléares). Pour mettre toutes les chances de votre côté, prenez quelques cours de catalan, votre intégration n’en sera que plus rapide.

La monnaie : Jusqu’à l’arrivée de l’euro, vous utiliserez les pesetas. Moyen mnémotechnique pour obtenir rapidement la conversion (estimative) en francs : multiplier le prix en pesetas par 4 et diviser par 100.

Les fuseaux horaires : l’Espagne est dans le même fuseau que la France malgré les apparences :-) : les matinées s’achèvent à 14H et la pose déjeunée dure jusqu’à 16H voire 17H :-). Le repas du soir se font généralement vers 21H. De manière générale, les commerces ouvrent de 9h30 à 13h30 et de 16h30 à 20h, voire 22h en été. Les Banques et les Administrations sont ouvertes du lundi au vendredi de 9h à 14h.

Pour contacter l’Espagne : Pour appeler l'Espagne depuis la France, faites le 00 34 + un numéro à neuf chiffres qui commence toujours par le 9. Petit rappel : pour appeler la France à partir de l’étranger : 00 33 suivi du numéro du correspondant sans le (0).

La santé : Vous pouvez recourir à des soins gratuits en allant consulter les médecins de votre quartier. Pour cela, il faut leur présenter votre fiche E111 (que vous aurez au préalable retirée à la Sécurité sociale française avant votre départ). Si nécessaire, le médecin vous indiquera un spécialiste, dans ce cas vous n’aurez à payer qu’un ticket modérateur sur les médicaments.


Le marché du travail espagnol et recherche d’emploi

L’organisme national pour le travail, autrement dit l’équivalent de l’ANPE française, c’est l’INEM : Instituto Nacional de Empleo. Les espagnols sont très " chauvins " pour passer la présélection, il vous faudra donc mettre en avant des qualités supplémentaires que n’auront pas les candidats espagnols: mobilité, connaissances internationales, qualité des diplômes, compétences linguistiques. Insérer également, s’ils existent, des éléments personnels prouvant votre attachement au pays : mariage avec un/une espagnol(e), famille présente dans le pays, nombreuses expériences en Espagne, etc...

En ce qui concerne votre recherche d’emploi, de nombreux témoignages tendent à démontrer que les candidatures spontanées sont peu fructueuses, privilégiez les réponses aux offres déposées à l’OMI et à la Chambre de Commerce et d’Industrie française en Espagne. La voie royale est d’avoir un contact dans l’environnement de l’entreprise.

Au niveau de votre CV et de la lettre de motivation essayez de proposer une adresse espagnol où l’entreprise peut vous contacter directement, le mieux est donc d’effectuer votre sur place. La lettre de motivation, qui doit être dactylographiée, n’est pas aussi importante qu’en France, son objectif est d’introduire le CV. Le CV est donc l’élément primordial de votre candidature.

Une fois arrivée en Espagne, les premières étapes à effectuer sont :

Vous inscrire à l’INEM

Vérifier que votre dossier ait été transporté par l’ANPE

Remplir un formulaire E 303

Vous inscrire au consulat de France en Espagne (et demander une carte d’insulaire)

Prendre contact avec L’OMI et la CCI française en Espagne pour accéder à de nombreuses offres d’emploi.


Les formalités administratives

Étant résident européen vous pouvez résider en Espagne pendant trois mois avec une simple carte d’identité française ou un passeport (même expiré, si la date d’expiration n’excède pas 5 ans). Au delà de ce délai, il vous faut un permis de résidence qui vous sera délivré si vous avez un contrat de travail.

Pour pouvoir recevoir une indemnisation chômage, il faut que vous soyez enregistré à l’ANPE et à l’Assedic depuis au moins 5 mois, et que vous perceviez les AUD. Dans ce cas, demandez à votre ANPE de transférer votre dossier en Espagne. Si au bout de trois mois en Espagne, vous n’avez pas retrouvé du travail, il est impératif que vous reveniez vous inscrire à l’ANPE (en France) sinon vous perdrez tous vos droits !

Si vous avez une voiture, il vous sera demandé votre permis de conduire français (ou international), la carte verte d’assurance et si cette voiture ne vous appartient pas, une autorisation écrite du propriétaire et de son assurance.

Si vous emmenez votre animal domestique avec vous (chien ou chat), il lui faut également ses papiers :-) : certificat de vaccination contre la rage (valable 1 an) et un certificat (de moins de trois mois) de bonne santé, délivré par son vétérinaire français.

Suite de l'entretien





 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page