Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Le choix de la dénomination sociale Création
 
     
 

Chercher ce qu’est censée évoquer la dénomination sociale.
Quel est le public visé ?
Voyez grand !
Identifier les entreprises voisines
Faire appel à une agence spécialisée
Trouvez par soi même
Tester et choisir
Se protéger

 
     
 

Aventis, Thalès, Vivendi, Accenture, un inventaire de grandes entreprises ? Une parade de jolis noms ?
Non, tout simplement quatre entreprises ayant récemment changé de nom. Pourquoi avoir changé de nom ?
Un nom c’est une image de l’entreprise, très fortement chargé en connotation il émane du nom une image plus ou moins inconsciente de l’entreprise. Un nom euphonique, agréable ou proche d’un autre par ses consonances influe positivement sur l’image de l’entreprise. Le nom c’est une signature, il joue le même rôle qu’une marque : il doit marquer et plaire.
Le choix de la dénomination sociale d’une société est capital mais est malheureusement parfois négligé lors de la création de l’entreprise.
Il convient d’y apporter le plus grand soin.
Alors voici quelques conseils à suivre pour trouver LA dénomination sociale.


Chercher ce qu’est censée évoquer la dénomination sociale

La dénomination sociale doit-elle évoquer une certaine créativité ou au contraire un certain classicisme ? Le nom doit-il être transparent (exprimer clairement l’activité de l’entreprise) ou peut-il être plus flou ?
Ce sont les premières questions à se poser. Dans quel secteur évoluez-vous ? Une agence de publicité par exemple aura besoin d’un nom créatif : gage de la créativité de l’agence.
Une agence de voyage devra choisir une dénomination connotant l’idée de départ ou d’aventure
A l’inverse, d’autres sociétés devront mettre l’accent sur la transparence du nom. Ainsi la plupart des sociétés du secteur de la téléphonie grand public contiennent la syllabe « tel » dans leur dénomination sociale.
Le nom à une fonction différente selon les entreprises, il vous faut donc déterminer ce que vous recherchez.


Quel est le public visé ?

C’est une autre question primordiale. Votre cible est-elle professionnelle ou M. et Mme Tout le Monde ?
En effet, les règles diffèrent quelque peu. Dans l’univers des relations entre professionnels votre nom ne devra pas forcément être transparent, vous pourrez par exemple utiliser des noms techniques. Si vous visez le grand public, il vous faudra par contre une dénomination claire quant à l’objet de votre société et, si possible, une dénomination retenant l’attention du client qui, dès lors, se souviendra de la société.


Voyez grand !

La dénomination sociale est censée persister toute la vie de l’entreprise alors ne soyez pas trop restreint dans vos choix.
D’autant plus si vous souhaitez vous développer à l’étranger ou si votre activité nécessite des contacts réguliers avec l’étranger ou, encore, si vous êtes implanté près d’une frontière.
Pour toutes ces raisons prenez en compte le facteur international dans le choix de votre dénomination sociale.
L’exemple de Andersen Consulting est éloquent, le nouveau nom de la société : Accenture, a été très mal perçu en France où il est difficilement prononçable. En passant une frontière un nom peut se doter d’une connotation négative ou du moins différente de celle d’origine, il convient d’y faire attention.
Dans ces cas les sociétés font souvent appel aux néologismes comme l’a fait Lycos, ou aux noms mondialement célèbres, comme l’a fait Thomson en se rebaptisant du nom du grand mathématicien grec Thalès.
Une autre facilité consiste à choisir des initiales : KPMG, EADS…
Le problème est, pour une société, la perte de transparence du nom qui en résulte.


Identifier les entreprises voisines

Identifier les entreprises voisines c’est dresser l’état des lieux afin de ne pas retenir un nom trop proche de celui d’un concurrent direct ou indirect. Cela pourrait être assez fâcheux, et ce notamment vis à vis du droit de la propriété intellectuelle (cf. infra).
Cet inventaire vous permettra en outre de voir les créneaux disponibles, vous mettra peut-être sur la voie et, en tout cas, devrait vous inspirer.

Ceci fait il faut passer à l’étape la plus difficile : trouver le nom.

Deux choix s’ouvrent à vous : trouver un nom par vous-même ou faire appel à une agence spécialisée (telle que Nomen, Apanage, …)

 

Suite de l'article




 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page