Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Entretien avec une graphologue Stratégie
 
     
 

Comment marche la graphologie ?
Qu’analyse t’on avec la graphologie ?
Comment les entreprises s’en servent-elles ?
La graphologie est-elle une science vraiment fiable ?
Auriez-vous des conseils éventuels à donner aux candidats ?
Ont-ils des raisons d’en avoir peur ?
Les candidats peuvent-ils connaître les résultats ?
Quel est l’avenir de la graphologie avec le développement du recrutement via Internet ?
Que pensez-vous des logiciels de graphologie ? Des livres qui permettent d’apprendre la graphologie ?

 
     
 

Madame Elizabeth Mercier est psychologue et graphologue sur Toulouse. Elle est diplômée de la Société Française de Graphologie de Paris.


Marie d'Iribarne : Comment marche la graphologie ?

Elizabeth Mercier : La graphologie est une branche de la psychologie appliquée. Elle repose sur des bases assez précises. On analyse l’écriture car l’acte d’écrire est une résultante de l’activité cérébrale et qu’il existe un rapport direct entre la motricité et le psychisme.

C’est une technique qui consiste à rassembler un certain nombre d’observations dans l’écriture. Il y a de nombreux paramètres qui entrent en jeu :

D’abord, l’ordonnancement de la page : la façon dont la lettre est présentée, les marges, comment se situe le texte, la disposition de l’écriture sur la page. Ça correspond à la façon dont le scripteur s’approprie l’espace, ça donne une idée de la façon dont il se situe dans la vie par rapport aux autres.

Il y a ensuite la dimension et la forme des lettres, la qualité du trait, l’appui, la vitesse de l’écriture, la direction des lettres : inclinées, droite, penchées vers la gauche ; la continuité des lettres : sont-elles liées entre elles ou séparées.

Ces signes sont regroupés, hiérarchisés et associés par synthèse. C’est l’association de ces différents signes qui donnent le sens et permettent, à partir de là, de construire l’interprétation.

L’observation de l’écriture est donc très technique.


M.I. : Qu’analyse t’on avec la graphologie ?

E.M. : Cela donne une idée des grands traits de la personnalité : le caractère, ce qui est marquant, les ressources de la personne. C’est un peu comme une photo de la personnalité. Cela indique comment la personne met en œuvre ses capacités, comment elle fonctionne et comment elle se comporte. Ca peut être rapproché de certains tests psychologiques qu’on appelle des tests projectifs : le geste d’écrire est un peu comme une projection de soi inconsciente.

Il n’y a pas deux écritures semblables, ce qui prouve bien que l’écriture renvoie à quelque chose de très personnel.

Suite de l'entretien




 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page