Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Interview Laurent Degroote, président du réseau entreprendre Création
 
     
 
 
     
 

La création est l’une des étapes la plus difficile dans la vie d’une entreprise. Le Réseau Entreprendre est là pour vous aider à passer celle-ci avec succès. Nous avons rencontré Laurent Degroote, Président du Réseau, qui vous explique concrètement le rôle et l’accompagnement que pourra vous apporter l’association.


Le Rucher : M. Degroote, bonjour et merci de répondre à nos questions. Dans un premier temps, pouvez-vous présenter votre parcours ?

Laurent Degroote : Mon parcours a été une grande aventure. Après avoir fait l’EDHEC j’ai travaillé 18 mois à Auchan, puis je suis parti en coopération pendant un an, j’ai ensuite crée mon entreprise : . CODIAC
A l’époque, je n’envisageais pas l’envergure européenne que prendrait Codiac, je n’imaginais pas que nous atteindrions cette taille là. Durant toutes ces années, nous avons développé l’entreprise, nous en avons affiné le concept tout en gardant le même projet, c’est à dire :fournir des consommables électroménagers au consommateur et devenir leader afin de détenir un tiers des parts de marché

Au bout d’une dizaine d’années, mon associé a pris en main une autre société de façon opérationnelle, moi-même restant sur le management de Codiac. J’ai alors ressenti le besoin de rencontrer d’autres dirigeants, et j’ai ainsi rejoint le CJD (centre des jeunes dirigeants d’entreprise) qui m’a permis de confronter mes idées, mes responsabilités tout en me faisant progresser considérablement.
Au CJD on fait évoluer des chefs d’entreprise qui font eux-même évoluer leur société ; le développement économique qui est nécessaire pour développer nos entreprises s’effectue dans la mesure où vos collaborateurs adhérent au projet de développement. Toute la démarche du CIDJ repose là dessus, ce qui joué de façon importante dans le développement de mon entreprise où nous avons adopté une forme de management qui se veut très participatif

Et c’est ainsi, que parallèlement à mes activités de dirigeant, je suis devenu président national du CIDJ de 1998 a 2000. J’ai passé la main il y a un an, et André Mulliez, président du Réseau Entreprendre m’a demandé de prendre le relais. J’ai ainsi été élu président du Réseau Entreprendre en mars dernier.


Le Rucher : qu’est-ce que le Réseau entreprendre exactement et comment fonctionnez-vous ?

Laurent Degroote : Le Réseau entreprendre est une association. Nous sommes un mouvement de chefs d’entreprises qui accompagnent des créateurs d’entreprises. Nous avons trois convictions fortes qui sont nos fondements :
1/ La finalité c’est la personne
2/ Nous sommes dans une logique de gratuité, nous nous interdisons toutes prises de participations chez les créateurs, que nous aidons
3/ Nous sommes dans une logique d’échange « Qui reçoit s’engage à donner »

Notre association est autonome financièrement, nous ne sommes pas financés que par des fonds d’état, nous en avons bien sûr mais l’essentiel de notre financement provient de dons d’entrepreneurs ou d’entreprises.

Le réseau a été fondé par André Mulliez il y a 15 ans et se développe considérablement. Nous allons avoir cette année à peu près 25 associations reparties sur presque toute la France, il reste cependant quelques zones géographiques que nous ne couvrons pas.
Nous avons toute une méthodologie qui s’est affinée sur ces 15 dernières années et qui tourne bien maintenant : avant de lancer une association nous faisons une étude de faisabilité (les acteurs du marché régional, le potentiel présent). Si les résultats de l’étude sont positifs, il nous faut régionalement une locomotive, une personne qui soit leader, qui s’entoure d’une équipe, qui recherche des financements, et qui embauche le directeur régional.
Il y a un temps de mise en route qui oscille entre 6 a 18 mois selon les cas. Toute nouvelle création se fait dans une démarche de réseau ou les associations sont aidées, parrainées, accompagnées d’une part par l association nationale « le Réseau Entreprendre » et d’autre part, par les autres associations qui peuvent exister localement.

Le Réseau Entreprendre a une énorme dynamique : en 1996 nous n’étions que 4 associations. Aujourd’hui, nous avons accompagné 600 créateurs mais avec un potentiel de 25 associations et 25 projets accompagnés par association, 625 projets peuvent être aidés dans le cadre du Réseau. En moyenne, chacun de nos créateurs crée en moyenne 17 emplois. On se rend ainsi compte que l’on a un nombre d’accompagnements et de créations d’emplois considérable.

Suite de l'article

 


 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page