Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Le recrutement dans les start-up Stratégie
 
     
 

La tendance
L'entretien d'embauche : Jean-baskets ou costume-cravate, telle est la question ?
Le salaire
Où trouver un job dans une start-up ?

 
     
 

 

Bon, cette fois, c'est décidé, vous avez décidé de sauter le pas : direction la nouvelle économie !! Que vous soyez jeune diplômé branché ou cadre supérieur lassé des lignes hiérarchiques interminables, le monde des start-up vous tends les bras.

Mais intégrer un groupe industriel ou s'embarquer dans l'aventure d'une jeune pousse, ce n'est pas vraiment la même histoire…


La tendance :

Pénurie d'informaticiens oblige, ces derniers sont les plus convoités mais la multiplication de la concurrence et l'instabilité actuelle des marchés financiers ont contribué au fort développement des postes de commerciaux et de spécialistes en marketing. Credo actuel : mieux vaut vendre pour survivre.

N'oubliez pas qu'une start-up est une entreprise comme une autre dont l'objectif principal est la rentabilité.

Seconde conséquence de ce changement de pensée, le "vieillissement" de la pyramide des âges dans les start-up : en quelques mois, la moyenne d'âge des équipes est passée de moins de 25 ans à moins de 30 ans.(Ndlr : Je veux bien l'admettre, nous somme encore loin de la retraite :-) )

La principale raison ? Les start-up sont de plus en plus friandes de cadres supérieurs désireux de quitter leur train-train quotidien.

Après le vent d'euphorie de l'an dernier, on en revient à une réelle logique d'entreprise, tout apport de compétences est donc le bienvenu. Le résultat est là : une nuée de quadragénaires expérimentés est venue rallier les rangs des créateurs de jeunes pousses.

Autre cible de choix : les diplômés des grandes écoles. D'ailleurs, ça tombe bien car la majorité d'entre eux sont prêts à intégrer une start-up à la sortie de leur école (lorsqu'ils n'ont pas déjà créé la leur).

Et les autodidactes dans tout ça ? Ils ont toujours leur place mais en matière de stratégie, place aux spécialistes.

Le principal problème, c'est qu'il n'est pas toujours facile de recruter lorsqu'on est une start-up : manque de temps ou de candidats, les bons profils ne sont pas forcément aisés à trouver.

Du coup, les incubateurs se transforment en cabinets de recrutement et lancent des grandes campagnes pour alimenter leurs protégées. Pour les autres, Internet reste le moyen le plus utilisé, alors pour postuler, le mail est de rigueur.

Suite de l'article




 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page