Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Travailler dans un pays Scandinave Étranger
 
     
 

Formalités et Administration
Les pays scandinaves
Le modèle scandinave et l'emploi
Où trouver un emploi ?
Conseils Pratiques
Pour en savoir plus

 
     
 

Vous n'avez pas froid aux yeux, et vous expatrier dans un pays scandinave vous tente? Gardez donc la tête froide, les abeilles sont là pour vous guider au pays des trolls et du soleil de minuit !

Formalités et Administration

Si votre employeur est une entreprise française ou internationale, vous n'avez pas à vous préoccuper des formalités : les services administratifs les prennent généralement en charge, sauf si vous êtes le seul représentant de votre entreprise sur place (commercial, responsable d'un bureau de liaison, ...)

Tous les pays scandinaves appartenant à l'EEE (Espace économique Européen), les principes de la mobilité européenne s'appliquent donc pour les ressortissants de cet espace, dont la France, bien évidemment .
(en savoir plus sur ces principes : Démarches pour partir dans un pays européen )

Obligatoire pour un séjour de plus de trois mois, votre carte de séjour vous sera en principe délivrée par le commissariat de police sur présentation d'un contrat de travail, pour la durée de celui-ci et pour un maximum de 5 ans. Si vous continuez à remplir les conditions, votre carte de séjour sera renouvelée tous les 5 ans. En ce qui concerne les étudiants le permis de séjour leur est délivré pour une durée d'un an (là encore, renouvelable).

Dans tous les cas, vous devrez prouver que vous disposez des ressources financières suffisantes pour " vous assumer ", ainsi que d'une assurance maladie (régime normal ou cotisation à un régime volontaire comme la Caisse des Français de l'étranger, BP.100, 77950 Rubelles)

Une fois que vous aurez obtenu votre permis de résidence, faites-vous immatriculer à la section consulaire de l'ambassade de France. Ce n'est pas obligatoire, mais c'est gratuit. Cette formalité simplifie les procédures de vote et vous permet d'être officiellement résident en Norvège aux yeux de l'administration française. Pour cela, on vous demandera des pièces justificatives de la nationalité française, de l'identité, de l'état civil, et de la résidence régulière dans le pays choisi. Renseignez-vous dès les premiers jours suivant votre arrivée.

Travailleurs indépendants : pour créer une entreprise ou reprendre une activité existante (industrielle ou commerciale, ou bien activité libérale telle que médecin, architecte...), il vous faut obtenir une autorisation de la part des autorités norvégiennes et éventuellement procéder à une immatriculation au registre du commerce de Norvège.

Que vous travailliez comme salarié ou à votre propre compte, vous pourrez acquérir les mêmes droits à la sécurité sociale que les ressortissants de votre pays d'accueil.

Permis de conduire : les pays scandinaves appliquent la réglementation européenne en matière de reconnaissance du permis de conduire. Vous pouvez donc sillonner les routes scandinaves avec votre permis français en toute tranquillité !

Pour que votre chien ou chat vous accompagne, il doit avoir séjourné exclusivement au sein de l'EEE au cours des 6 derniers mois, qu'il soit tatoué et que votre vétérinaire atteste de sa bonne santé (la vaccination antirabique est parfois obligatoire, renseignez-vous) 


Les pays scandinaves

Les pays membres de l'Union Européenne 

DANEMARK

PIB : 127.7 (12 ème rang mondial)
PIB par habitant : 23 800

Population : 5.3 millions.
Population active : 2.9 millions
Capitale : Copenhague (1,4 millions d'habitants)
Autres villes : Odense, Århus, Ålborg, Esbjerg, Randers.
Îles : Environ 500, dont 100 habitées.
Langue : danois. L'anglais et l'allemand sont largement parlés. 
Climat : humide et frais. Doux pendant l'été (25°C) et froid en hiver (-5°C).
Devise : la couronne danoise (DKK) 1 DKK = 0,134549 EUR 
taux d'imposition : 68% 
Industries principales: agriculture et bière, produits chimiques, l'électronique et les meubles.
Répartition sectorielle de la population :
L'agriculture occupe 4% de la population active et contribue pour 4% au PNB du pays.
L' industrie et les mines occupent 26% de la population active et contribue pour 27% au PNB du pays.

Les services occupent 70% de la population active et contribuent pour 69% au PNB du pays.

Porte d'entrée de la Scandinavie, le Danemark figure parmi les pays européens les plus riches : il n'y a que 2% de ménages pauvres , contre 10% en France, et le taux de chômage est parmi les plus bas de l'Union Européenne (à peine 190 000 demandeurs d'emploi). Les prestations sociales restent parmi les plus avantageuses du monde, les chômeurs perçoivent une allocation non dégressive pendant cinq ans. Les trois clés du succès de l'économie danoise sont : créativité, spécialisation et savoir-faire. Son expansion repose sur trois secteurs essentiels : les nouvelles technologies, l'industrie pharmaceutique et médicale et les services en général. L'entrée dans la CEE de la Finlande et de la Suède le 1er janvier 1995, garantit au Danemark la présence d'alliés au sein de l'union, qui pourront l'aider à préserver l'identité scandinave dans le cadre de l'intégration des nations. Cependant, Danemark reste en dehors de l'Union économique et monétaire, et, par conséquent, de l'Euro, alors que sa bonne santé budgétaire et son tissu d'entreprise très sain le lui permet parfaitement. 

SUÈDE 

Population : 8.8 millions.
Capitale : Stockholm (1 000 000 d'habitants), la ville la plus propre du monde. 

Autres villes : Göteborg, Malmö, Helsingborg, Upsala.
Langues : suédois. Quatre langues minoritaires sont officiellement reconnues sur le territoire suédois : le finnois, le sami, le rom et le yiddish. L'apprentissage du Français est réservé à l'élite. 
Le paysage : plat, avec des montagnes dans l'ouest, 96.000 lacs et beaucoup de forêts.
Températures : doux pendant l'été (25°C), froid en hiver : -15°C dans le sud, et encore plus froid dans les latitudes nordiques...
Devise : couronne suédoise (SEK). 1 SEK = 0,105151 Euro 
La Suède est membre de l'Union Européenne depuis 1995
PIB : 334 milliards de $
PIB/habitant : 37618 $
Population active : 2.4 millions de personnes
Répartition sectorielle : 
L'agriculture occupe 3,2% de la population active et contribue pour 2,2% au PNB du pays.
Les Mines et l'industrie occupent 21,2% de la population active et contribuent pour 30,5% au PNB du pays.
Les services occupent 75,6% de la population active et contribuent pour 67,3% au PNB du pays.

La Suède est un petit pays qui dépend largement de son commerce extérieur. Elle exporte la plus grande partie de ses produits vers les pays européens et les pays nordiques avec lesquels elle a gardé des liens très étroits. Preuve de la puissance économique suédoise, 17 des 500 plus grands groupes mondiaux sont suédois. Parmi eux, on peut citer Volvo, Ikea, Saab, Electrolux, Ericsson et ABB. La Suède dispose aussi de nombreuses ressources dans son sous-sol (minerais de fer, cuivre, en zinc, or, pétrole brut et uranium). L'Industrie suédoise est très diversifiée: ses points forts sont la production de voitures, l'exploitation forestière et minière, les télécommunications et les technologies de pointe, l'industrie pharmaceutique... 
Depuis 1995, la croissance économique est de retour : la demande intérieure et la demande à l'exportation sont en hausse. Les bonnes performances à l'exportation des télécommunications, du papier et de la pharmacie profitent à l'ensemble de l'économie

 

Suite de l'article

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5



 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page