Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Un pied à l’étranger : Le volontariat Entretiens
 
     
 

La Recherche
Le Voyage
Mes Projets
Où trouver les informations ?

Bénévolat
 
     
 

La Recherche

Natacha Odin : J’ai tout d’abord fait des démarches pour faire des missions humanitaires avec les grandes ONG (Organisations Non Gouvernementales). Cette première idée s’est révélée infructueuse, puisque ces dernières recherchent :

Des personnes qui possèdent des diplômes élevés (Bac +5)

Et/ ou des diplômes spécialisés comme médecin, logisticien…

Une première expérience des pays du Sud

Un âge minimum de 25 ans.

(Note de la rédaction :-) : ces critères sont plus ou moins ceux qui vous seront demandés si vous désirez vous expatrier).

Je ne remplissais aucun de ces critères, j’ai donc cherché d’autres possibilités.

La Conseillère que j’ai rencontrée au Centre d’Information Jeunesse de ma ville m’a proposé les chantiers volontaires.

Les chantiers volontaires sont des séjours de courte durée (1 à 3 mois) avec comme mission le reboisement ou la reconstruction d’une école, d’un dispensaire, le but étant l’échange culturel. Ils s’adressent aux jeunes du monde entier qui désirent réaliser un projet et connaître de nouvelles cultures.

J’ai saisi cette opportunité et je me suis adressée à une association française internationale qui propose ce type de missions : " le Service Civil international ".

Il me proposait des destinations dans le monde entier et j’ai opté pour la Côte d’Ivoire et une mission de 1 mois afin de construire un foyer pour jeunes.

Ce choix fait, il m’a fallu suivre une formation (à ma charge) de 4 jours organisée par l’association. Nous avons abordé des sujets tels que les causes du sous développement, la démographie mais aussi et surtout les précautions à prendre avant le départ et les conditions de vie que nous allions rencontrer sur place.

Après ce stage, j’ai rempli mon dossier et j’ai dû payer une cotisation à l’association française ainsi que mon trajet (aller et retour) vers la Cote d’Ivoire. J’ai fait aussi de nombreux vaccins comme la fièvre jaune, la typhoïde, les hépatites A et B, la méningite et j’ai suivi un traitement anti-paludisme.


Le Voyage

Natacha Odin : J’étais prête à partir.

Arrivée à Abidjan j’ai rencontré l’association locale qui me prenait en charge et j’ai fais connaissance avec mon groupe de 20 personnes. Le chantier se déroulait dans le village de Montezo. Nous étions logés dans un centre de prêtres italiens. Les premiers échanges avec la population furent excellents et tout au long de notre séjour nous avons pu apprécier la gentillesse et l’accueil de ces personnes.

Suite de l'entretien





 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page