Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Banques-organismes financiers
 
     
 

Les Métiers de la Banque 1 - 2
Sélection de livres sur les métiers de la banque

Offres d'emploi et de stage 

Banque   -   Assurance

Gestion/Comptabilité

 
     
 

Les postes d’exploitation

Chargé de clientèle (chargé d'affaires, conseiller clientèle, commercial) : spécialisé par type de clientèle (particuliers, professionnels, PME, grandes entreprises), il est responsable de la gestion et du développement d’un portefeuille clients. Il peut soit gérer directement ce portefeuille, soit encadrer une équipe de commerciaux. Outre la promotion, la vente, la mise en place de produits et services tels que crédits, placements, gestion de trésorerie et conseil financier auprès de sa clientèle, le chargé de clientèle consacre une grande partie de son temps à la prospection commerciale et à l'analyse des risques qu'il peut encourir après l'élaboration d'un dossier de crédit. Il travaille généralement en agence. La plupart des postes s'adressent à des cadres confirmés maîtrisant bien les produits bancaires, les évolutions boursières et ayant acquis une expérience (réussie J) de trois à cinq ans dans l'exploitation bancaire. Bien sûr, une connaissance du type de clientèle concerné par le poste est un plus. Le chargé de clientèle est toujours quelqu’un qui a le goût de la négociation et du risque, un esprit d'analyse et de synthèse, et un sens commercial alliant professionnalisme et sens relationnel. Ses principales qualités sont : la rigueur, l’ambition, l’autonomie, la capacité d’adaptation, et le dynamisme sont autant de critères pour réussir dans cette fonction. Le chargé de clientèle peut être diplômé d'une grande école de commerce, d'un DESS gestion/finance, de l'ITB (Institut Technique de Banque), ou encore être titulaire d'une Maîtrise de gestion ou de sciences économiques. Quelques postes sont destinés aux jeunes diplômés de l'enseignement supérieur (la formation initiale requise est identique à celle des cadres confirmés), mais une période d'intégration et de formation aux outils et produits de l'établissement s’impose pour eux, et ils doivent avoir, pour réussir, de réelles aptitudes commerciales.

Gestionnaire de patrimoine (autres intitulés : conseiller en gestion de patrimoine, conseiller clientèle) : Son rôle est de guider, dans le choix d'investissements, une clientèle de particuliers ayant une fortune à gérer et de réaliser des placements pour leur compte. Pour cela, il doit tout d’abord informer ses clients des différents types de placements possibles (financiers ou non-financiers) en prenant en compte les aspects juridiques et fiscaux. La mission du gestionnaire de patrimoine consiste, d'une part, à réaliser les opérations de placements voulues par le client et d'autre part, à vendre les produits financiers de son établissement. Il travaille en agence ou au siège. Le conseiller en gestion de patrimoine doit allier qualités commerciales et sens aigu de la psychologie et du contact en vue de conquérir et garder la confiance de sa clientèle. Des compétences techniques acquises au cours de plusieurs années d'expérience, notamment dans la gestion ou l'analyse financière, sont également nécessaires, de même qu'une bonne culture générale, une connaissance des grandes tendances de l'économie et des marchés, ainsi que des connaissances juridiques et fiscales. Le gestionnaire de patrimoine est diplômé de l'enseignement supérieur (Bac +4/5) et a 3 à 5 ans d’expérience professionnelle dans le secteur bancaire. Les formations les plus recherchées sont les DESS en gestion de patrimoine, les écoles de commerce ou encore les formations bancaires (ITB, CESB-Centre d'Études Supérieures de Banque).

Directeur d'agence : Acteur essentiel de la réalisation du plan d'action de développement d'une agence, il met en œuvre la politique commerciale de son entreprise, gère un centre de profit et anime une équipe. Le directeur d’agence prend part à la définition des objectifs de son centre de profits. Son but est d'accroître en toute autonomie, le volume, la qualité et la rentabilité de l'ensemble des prestations de l'agence en veillant constamment à la qualité des risques. Ce poste est en pleine expansion du fait de la politique de développement régional des banques, et tend à être un passage obligé pour évoluer dans ce secteur. Les formations bancaires (ITB en particulier), mais aussi les diplômes d'écoles de commerce, d’ingénieur et de Bac+4/+5 (maîtrise de science économiques) sont très appréciés. Le directeur d'agence a déjà travaillé comme second ou responsable d'agence dans les assurances, la banque ou le secteur financier. C’est aussi un bon négociateur qui a un sens aigu des responsabilités et du contact, et sait appréhender les risques. Dynamisme, pragmatisme, capacité d'encadrement, d'animation, et rigueur administrative sont des atouts nécessaires pour réussir dans cette fonction.




Page 1 - 2 - 3

 

 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page