Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Banques-organismes financiers
 
     
 

Les Métiers de la Finance 1 - 2
Sélection de livres sur les métiers de la finance

Offres d'emploi et de stage 

Banque   -   Assurance

Gestion/Comptabilité

 
     
 

Finances d’entreprise

Le trésorier (autres intitulés : responsable/adjoint de trésorerie, assistant trésorerie, trésorier-comptable, gestionnaire de trésorerie, trésorier-devises) : Rattaché soit au chef comptable, soit à la direction financière, le trésorier doit maîtriser les flux financiers de l'entreprise (suivi des encaissements et décaissements, minimisation des frais bancaires, optimisation des placements en trésorerie, contrôle de la sécurité des opérations). Les transformations du secteur bancaire et financier ont modifié les conditions de son exercice : le développement du crédit inter-entreprise a engendré la naissance de la fonction credit manager.

Un de ses attributs importants est de veiller à la sécurité des opérations : s’assurer de la bonne application des procédures, de la remontée des informations en interne ou de l'échange des données avec les banques. La gestion opérationnelle de trésorerie se fait sur le court terme mais, en collaboration avec le directeur financier, le trésorier peut être amené à participer à la définition de la politique de financement de l'entreprise sur le long terme.

La fonction suppose une parfaite maîtrise de l'univers financier acquise en entreprise et une formation supérieure spécialisées en gestion/finance : École supérieure de commerce, DECF, MSG, DESS monnaie/banques...Avec l’automatisation des données, le trésorier doit maintenant maîtriser l'outil informatique (logiciels de trésorerie type CERG Finance, tableurs et bases de données). Le trésorier est un bon négociateur rigoureux , bien organisé, et qui parle bien anglais. Pour anticiper et réagir rapidement aux évolutions financières, le trésorier doit être constamment bien informé, et posséder de bonnes capacités d’intuition et d’adaptation.

Crédit manager (autres intitulés : responsable gestion du risque-client, responsable crédit-clients, assistant crédit). Le crédit inter-entreprises, presque inexistant il y a quelques années, constitue actuellement une des premières sources de financement des sociétés françaises. Le développement de la fonction "credit manager" répond au besoin des entreprises de mieux maîtriser le risque d'impayés liés aux défaillances des entreprises clientes. Sa mission est de gérer le "bas de bilan", c’est à dire les créances clients, qui représentent une part souvent importante de la richesse de l'entreprise.
Il doit arbitrer entre la prudence par rapport aux engagements financiers de l'entreprise et ses impératifs de chiffre d'affaires à réaliser. Dans cette optique, il se charge donc d'identifier et d'évaluer le risque-client. Se basant sur des données concernant la solvabilité des clients (recueil d'informations sur le terrain, analyse de bilans, ancienneté des créances, fréquence des impayés), le credit manager décide de l'octroi ou non de facilités de paiement (plafonds de crédit et délais de paiement). Des systèmes de notation (scoring) lui permettent de calculer la probabilité de défaillance du client.
Ses interventions ont un impact direct sur le volume d'affaires. En outre, il travaille en étroite collaboration avec la force de vente qu'il conseille pour la sélection des entreprises et prend ainsi part à l’amélioration de la rentabilité de la prospection des clients par les commerciaux.

Le credit manager assure la gestion des en-cours clients dont il garantit la sécurité financière (suivi des délais de paiement, analyse des tableaux de bord...) et organise le recouvrement des arriérés.
Avant de bloquer une vente lorsqu'une ligne de crédit est dépassée, le credit manager dispose d'une vaste gamme d'instruments tels que les négociations de garanties, les délégations de paiement, les cessions de créances, les systèmes d'assurances... Il veille au recouvrement des créances soit par des relances ou à l'amiable, soit par voie contentieuse lorsque cela est nécessaire. Dans ce cas, il peut faire appel à une société de recouvrement.

Malgré la multitude des chemins permettant d’accéder à cette fonction, une formation supérieure en gestion/finance parfois complétée par des notions juridiques et fiscales est généralement demandée dans les offres. Une expérience d'au moins trois ans dans une société de crédit ou d'affacturage constitue une bonne filière d'accès.

Le credit manager est le plus commercial des financiers d'entreprises. C’est pourquoi il doit savoir allier sens du résultat et diplomatie. Le développement d'un réseau de contact à l'extérieur de l'entreprise, nécessaire à l'obtention d'informations financières sur les clients, implique d’avoir de bonnes qualités relationnelles. Il doit également être un bon pédagogue afin de sensibiliser les commerciaux aux enjeux des risques-client.

Analyste financier en Entreprise (autres intitulés : chargé d'études financières, ingénieur financier, gestionnaire financier). L'analyse financière est concentrée sur l'activité même de l'entreprise : calcul de rentabilité des produits, cash flow des investissements futurs, études comparatives des modes de financement, analyses de la situation financière des filiales, succursales, ou des entreprises concurrentes. Elle comporte dans ce cas une part importante de suivi financier (résultats, frais), d'évaluation de risques (contrôle de l'exposition financière de l'entreprise, analyse financière des clients, de la position de change et de taux), d'analyse comptable (reporting, consolidation) et de contact avec les opérationnels.

Les résultats des analyses sont à la base des décisions de la Direction en matière de politique de prix, de prévisions budgétaires…Dans les grands groupes, l'analyse financière porte également sur les opportunités d'investissements. Elle a alors pour objectif d'informer l'entreprise sur les perspectives financières de ses placements. Dans le cadre de rachat/vente d'entreprises, l'analyse concerne l'évaluation des sociétés sous tous leurs aspects : rentabilité, ressources humaines, restructurations à opérer...La diversité des études en matière financière a mené à une forte spécialisation par domaine d'intervention (marchés, forecast, export...). Dans tous les cas, une grande part du travail consiste à collecter des informations par des rencontres avec d'autres spécialistes du même secteur d'activité, à travers la presse économique spécialisée, les rapports annuels des entreprises, l'exploitation de bases de données.

Par-delà sa mission d'études pure, l'analyste financier expérimenté se charge de la conception et l'organisation de montages financiers complexes concernant des projets de grande envergure (ingénierie financière). Les formations les plus appréciées sont les écoles supérieures de commerce option finance, les filières universitaires spécialisées (MSG) et les troisièmes cycles type DESS en gestion et finance. Le DECF ou DESCF est parfois demandé. Une première expérience d'au moins deux ans dans un service financier d'une grande entreprise (si possible dans un environnement international), ou un cabinet d'audit sont appréciés pour les postes adressés aux débutants. Pour les seniors, une expérience de cinq à dix ans est fréquemment requise.

Les atouts indispensables pour ce poste : rapidité d'analyse, capacité d’adaptation et d’évolution dans un environnement très réactif, qualités relationnelles. De solides connaissances des techniques de comptabilité anglo-saxonne, des mathématiques financières, du domaine de spécialisation (s’il y a lieu) et une excellente culture des marchés financiers sont très souvent requises. La pratique courante de l'anglais est systématiquement demandée.




Page 1 - 2 - 3

 

 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page