Retour à l'Accueil

Accès client, les services, les tarifs ...
 
     
  Test  
     
 

Atout recrutement

Un outil essentiel pour gérer votre carrière

>>>Passer le test


 
     
     
  Mon Alvé-job  
     
 
 
     
     
  Librairie emploi  
     
 

Sélection du Rucher

à découvrir ...

 
     
     
  Test  
     
 

Tester votre QI

Mesurez votre "intelligence"

 >>>Passer le test

 
     

 

 
     
 
Métiers de la grande distribution
 
     
 

Les métiers en magasin
Les fonctions achat et logistique
Les autres métiers 
Pour en savoir plus

 
     
 

Les métiers de la distribution ont pour vocation de mettre en vente des produits ou des services et d'offrir des conditions d'accès optimales au consommateur. Les cadres de ce secteur ont un certain nombre de points communs : une très grande disponibilité et une forte mobilité géographique. Leur mission consiste en général à gérer un centre de profit, que ce soit une gamme de produits, un rayon, un département, un magasin ou même un ensemble de magasins. Enfin, leurs responsabilités concernent trois axes : le commercial, le management et la gestion. La promotion interne est courante, c'est même très souvent le seul moyen d'accéder aux postes à haute responsabilité, mais elle est aussi sélective : dans la grande distribution, motivation et dynamisme sont de rigueur.

Les métiers en magasin

Chef de rayon :

Les chefs de rayon sont à la fois des managers et des hommes (ou des femmes, bien entendu :)) de terrain. Le chef de rayon doit gérer et animer un rayon spécialisé dans le but de développer son chiffre d'affaires et sa rentabilité selon les objectifs fixés par la direction. Il gère les stocks et les approvisionnements de manière à ce qu'il n'y ait pas de ruptures. Il met en place des actions commerciales en collaboration avec le service marketing (en savoir plus sur les métiers du marketing). Garant de la satisfaction du client, il veille à la bonne tenue de ses linéaires, à l'étiquetage et à la propreté. Il est parfois présent sur le lieu de vente pour accueillir et conseiller les clients, c'est pourquoi sa connaissance des produits est primordiale. Il anime et motive son équipe de vente (jusqu'à 30 personnes dans l'alimentaire), et leur expose les objectifs quantitatifs et qualitatifs à atteindre. Il est aussi chargé de recruter, de former ses collaborateurs, et de gérer leur planning.

Cependant, avec la tendance à la centralisation, la négociation commerciale et le choix des produits lui échappent de plus en plus. Le management de certains rayons (boulangerie, boucherie, poissonnerie, pâtisserie, crémerie...), nécessite une formation professionnelle spécialisée, ainsi qu'une bonne expérience.

Longtemps accessible à des personnes sans qualification, le poste de chef de rayon nécessite maintenant un niveau Bac+2 minimum. Certaines enseignes pratiquent même la surenchère, en visant les bac+4, voire bac+5. Ainsi, selon le diplôme réclamé, les salaires annuels oscillent entre 100 000 et 160 000 F.

Le profil généralement recherché est celui d'un diplômé d'école de commerce ou ayant une formation commerciale universitaire. L'apparition d'espaces " santé-beauté " dans les hypermarchés, ainsi que le développement d'enseignes spécialisées dans l'optique et la parapharmacie permettent maintenant à des opticiens et des pharmaciens de devenir chef de rayon. Très souvent, le poste de chef de rayon est l'étape obligatoire pour entrer dans l'univers de la distribution.

Chef de secteur ou chef de département :

Animateur d'une équipe de chefs de rayons, le chef de département est chargé de gérer un ensemble de rayons, son département. Il doit optimiser le compte d'exploitation de cette unité cohérente grâce au pilotage de la marge et la maîtrise des frais, et veiller à la bonne application des décisions concernant les produits, la qualité, les prix ou encore les tracts. C'est lui qui fixe les objectifs de chiffre d'affaires et de rentabilité à atteindre, et qui met en place la politique commerciale au niveau de son département.

Ses tâches sont multiples : superviser les stocks et les approvisionnements, choisir l'implantation des produits dans les rayons, décider des actions commerciales à organiser... La négociation des achats avec les fournisseurs, qui auparavant relevait en partie de son autorité, est maintenant largement effectuée par les acheteurs en centrale d'achats. Le chef de département peut simplement choisir ses gammes parmi les produits référencés et déterminer les quantités à commander. Il est chargé de l'organisation du travail dans son département et doit également superviser l'ensemble des activités du personnel des rayons de sa division : il prend part au recrutement de ses équipes, qu'il forme et évalue. Membre de l'équipe de direction du magasin, il participe aux décisions et actions entreprises au niveau du magasin. Sa mission comprend également le coaching des différents chefs de rayon relevant de son département, qu'il tient informés des décisions du siège et de la direction du magasin.

Pour accéder au poste de chef de département, il faut généralement avoir fait ses preuves en tant que chef de rayon (éventuellement chez une autre enseigne similaire). Ce type de promotion interne correspond au parcours classique d'évolution d'un cadre de la grande distribution, qui pourra par la suite évoluer vers la responsabilité d'un département plus important ou la direction d'un magasin. Une autre opportunité d'évolution est d'accéder à un poste au siège ou en centrale d'achats.

Toutefois, les bac+4/5 commerciaux peuvent parfois être directement embauchés en tant que chefs de secteur, et, comme les diplômés des grandes écoles de commerce parisiennes boudent ces postes, bon nombre d'étudiants issus d'écoles provinciales peuvent profiter de cette aubaine. La clé de ce métier, c'est d'être à l'écoute de ses collaborateurs et de ses clients.

 

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

 

Accueil
du Rucher
Copyright 2009 © Activit@e Emploi ®
Tous droits réservés
www.lerucher.com - Contact

haut de
la page